Blog Widget by LinkWithin

8 avr. 2013

[Test] NZXT Phantom 410


Petit frère du légendaire "Phantom", celui-ci se veut plus accessible et plus compact, mais voyons voir de plus près ce que donne ce "petit Phantom"

1) Caractéristiques techniques :


C'est donc un format Moyen Tour, acceptant tout format de cartes mères jusqu'à ATX, avec un châssis en acier agrémenté d'un design angulaire en plastique + mesh

Niveau ventilation, il est livré d'origine avec 3 ventillateurs : un 120mm en facade, un 120mm en extraction arrière et un 140mm en extraction supérieure. Mais les emplacements vides sont nombreux, et si bon vous semble vous pourrez aisément le transformer en turbine ;)

Pour le détail des specs, voici la fiche constructeur : 


2) Approche extérieure :


Aucun doute possible, c'est bien un Phantom, surtout dans cette version blanche/LEDs bleues qui fera craquer tous les fans de Star Wars (n'est-ce pas ZiG) :


On trouve sur le dessus, les boutons power/reset, ainsi que 4 ports USB (dont 2 compatibles 3.0), les prises casque + micro, ainsi qu'un rhéobus à 3 positions : 


La porte avant s'ouvre par la droite, et laisse apparaître les 3 baies 5.25" : 


Pour la face arrière, rien de spécial hormis 2 trous passe-tuyaux pour un éventuel water-cooling externe (non visibles sur la photo).


3) L'intérieur : 


L’intérieur est assez spacieux pour ce format, ce qui est plaisant pour installer une config' un peu serieuse. L'alimentation prends place en bas, tandis que les cages à HDD sont tournées à 90° avec toutefois la particularité de s'extraire par le panneau latéral gauche :


Le bundle fourni est complet, avec toutes les vis dont vous aurez besoin (et même plus) ainsi que quelques colliers Rizlan pour soigner le câblage qui prendra place dans l'espace prévu à cet effet  derrière la carte-mère :


le support de carte-mère dispose d'une trappe, pratique pour le montage/démontage de ventirads sans sortir toute la config. A noter les caoutchoucs des passes câbles qui se barrent tout le temps, un point récurrent à améliorer messieurs de chez NZXT :


Au niveau des cages à disques durs, on peut noter qu'une partie est amovible, laissant ainsi la place pour installer des cartes très très longues ou simplement pour améliorer le flux d'air entrant :


 Vue générale avec le "module" retiré :


D'ailleurs sachez que si vous ne faites pas le choix de le retirer, ce module peut lui aussi embarquer un ventilateur de 120mm, qui sera orientable afin de maximiser le flux vers votre carte mère ou votre CPU : 
 

Petit point d'attention sur la finition, qui n'était pas exemplaire sur le modèle que nous avons reçu, en témoigne ces "traces", mauvaise manutention lors de la fabrication ou peinture de mauvaise qualité? à surveiller dans le temps...


Autre point regrettable, à l'heure où le S-ATA  est la  norme la plus répandue, l'alimentation du rhéobus se fait via un connecteur MOLEX du passé, obligeant ainsi les personnes qui installent une alimentation modulaire à brancher un câble "MOLEX" juste pour le rhéobus...quel gâchis.


4) Installation de la config'


Pour le détail, je vous renvoie vers le photo-reportage suivant , voici le résultat final :


5) Conclusion : 


Ce "petit Phantom" a tout d'un grand, permettant l'installation de configurations puissantes sans pour autant se sentir à l'étroit. Sa cage HDD amovible, les multiples emplacement supplémentaire pour les ventilateurs ainsi qu'une gestion du câblage bien pensée sont de bons points.

La finition générale est plutôt bonne, avec toutefois quelques petits soucis de peinture à l’intérieur. On regrettera également l'absence de filtres sur la partie frontale, ainsi que la qualité du filtre situé sous l'alimentation (un simple mesh grossier).

En résumé, ce boitier est très correcte mais s'achète avant tout pour son look, car sur ce segment tarifaire, d'autres choix me semblent plus pertinents (comme son cousin le H2, ou d'autres modèles chez Fractal Design par exemple...)


0 commentaires :

Publier un commentaire