Blog Widget by LinkWithin

15 avr. 2013

[Test] Noctua NH-L9i


Avec le développement du format mini-ITX, conjuguer silence et bon refroidissement le tout dans des espaces restreints n'est pas chose aisée. Que vaut le petit dernier de chez Noctua?


Ces derniers temps, on peut dire que les p'tits gars de chez Noctua ne chaument pas! En effet, les nouveautés sont fréquentes, et on peut dire que leur gamme est désormais en capacité de répondre à environs toutes les configurations air-cooling.

Aujourd'hui je vais vous faire mon retour sur le NH-L9i, un ventirad qui se veut très compact.

1) Présentation

Fiche technique : 

Déballage :

Je me répète au fil des tests, mais je trouve que le design des nouveaux packaging est vraiment très classe :


 A l’intérieur, l'agencement est soigné, le bundle est complet avec le nécessaire au montage, la très bonne pâte thermique NT-H1, le module L.N.A ainsi que le badge en métal Noctua top moumoute à coller sur le devant de votre boiter :)



Comme mentionné précédemment, l'ensemble ventirad/ventilateur  est très compact avec seulement 37mm de hauteur!

 

Côté fixation, le support est livré déjà monté sur le ventirad :

 

Il suffira de visser ces 4 vis sur la face externe de la carte mère afin de prendre celle-ci en sandwich :


Quand je parlais du bundle complet... on retrouve même le nécessaire pour monter un ventilateur plus "épais" si ce NF-A9x14 PWM ne nous convenait pas :

 2) Montage : 


C'est donc sur une Asus P8H77-I que je vais installer ce NH-L9i.

Voici la carte équipée du ventirad stock Intel, et le futur en comparaison : 


Premier constat, la base en contact avec le CPU est plus grande sur le Noctua puisque carrée, tout comme le die du Core i3. Il en va de même pour la surface occupée par les ailettes : 

Hormis ces points, les facteurs de formes sont assez similaire, le Noctua restant quand même moins haut : 


Côté ventilateur, les 2 sont en PWM, mais l'intel est un 80mm contre 90mm pour le Noctua : 


Le montage prends à tout casser 2 minutes, histoire de bien mettre la pâte thermique, pour le reste il suffit de visser les 4 vis, et voilà le travail : 


Suffit de remettre le tout dans le boitier, ici un Fracatl Design Node 304 : 


 3) Test des performances


Configuration de test : 

Processeur :          Intel Core i3 3225
Carte graphique :  intégrée HD4000
Carte mère :          Asus P8H77-I
RAM :                   8Go Corsair Vengence LP DDR3 12800 Cas9 low voltage
Boitier :                 Fractal Design Node 304 + Noctua NF-A14FLX en extraction
Alimentation :       Pico-PSU + brique externe 150Watts

Protocole de test : 

Le test est réalisé sous Ubuntu 12.10, avec le logiciel de stress CPU nommé Cpuburn
4 routines burnP6 seront lancées en parrallèle afin de stresser les 4 unités de calcul du core i3 3225 (dual-core + hyper-threading).

La température de chaque core est collectée toute les 5secondes par l'outil de supervision Zabbix

Le test est arrêté lorsque la température n'évolue plus.

Résultats : 


Intel Stock :



Noctua NH-L9i :


Noctua NH-L9i + L.N.A :


Focus : Comparaison sans L.N.A (à gauche) et avec L.N.A (à droite) :


On peut constater sur ce graphique de comparaison que dans cette configuration, il n'y a qu'un seul petit degré de différence sur les températures max si on ajoute le module L.N.A.

Mais alors pourquoi ?

Je pense que la bonne ventilation du boitier ainsi que les 55Watts à peine de TDP du 3225 ne permettent pas de pousser le ventirad dans ses retranchements (annoncé pour 65Watts TDP et plus avec quelques pré-requis!). Résultat, il est resté parfaitement inaudible tout au long des tests, un très bon point.

Une petite différence est présente lors du retour à la température normale une fois l'arrêt du stress CPU, elle est légèrement moins franche en présence du L.N.A.

Récapitulatif des mesures : 


4) Conclusion


Ce NH-L9i est une très bonne surprise. En effet, lorsque j'ai vu sa taille quasi similaire au radiateur stock d'Intel, j'étais loin de penser qu'il se démarquerait autant.

Avec un delta de 3°C supplémentaires sur un processeur qui n'a pas un gros TDP le tout placé dans un boitier déjà bien ventilé, c'est vraiment pas mal.

Alors oui, 3°C ça change pas la face du monde surtout vu qu'on reste en dessous des 60°C me direz-vous, mais ce qu'il faut prendre en compte, c'est le bruit généré. Et sur ce terrain là, aucune hésitation possible, nous avons d'un côté un Noctua inaudible tout au long des tests et d'un autre côté le bourdonnement insupportable du radiateur stock d'Intel.

Son tarif de 40€ environ n'est pas des moindres, mais vaut largement l'investissement pour qui cherche le silence absolu et/ou de très bonnes performances dans un petit espace : 5 étoiles!


Pour
Contre
  • Performances 
  • Silence
  • Finition
  • Installation
  • Encombrement
  • Prix ?

Remerciements à Jakob de chez Noctua pour la mise à disposition du matériel

0 commentaires :

Publier un commentaire