Blog Widget by LinkWithin

4 mars 2014

[TEST] DAC USB Audiophonics U-Sabre [MAJ]


Test d'un petit DAC USB à base de la très plébiscité puce ESS SABRE 9023.

1) Présentation du DAC


Le DAC est livré nu, comprenez sans aucune connectique ni notice.

D'un côté, nous trouvons les entrées I2S (au format RJ45) et USB (format USB type B) avec un petit switch pour basculer de l'une vers l'autre (vous ne pouvez pas les utiliser en simultané). Une sortie coaxiale est également de la partie.


Sur la face opposée nous retrouvons les sorties analogiques composées d'une paire de RCA et d'une fiche jack 3.5mm pour un casque. Une LED rouge est également présente pour indiquer l'utilisation du DAC.


Cette disposition permet de réduire l'encombrement au maximum mais peut s'avérer peu pratique dans certaines configurations, par exemple si on souhaite empiler les éléments.

2) Sous le capot

Le DAC actuellement en vente est en version V1.2 comme indiqué sur son PCB

crédit photo : Audiophonics.fr
Fiche technique :
  • Mode USB : Adaptatif
  • Mode DAC : Asynchrone ( horloge interne haute précision pour un Jitter extrêmement faible )
  • Direct-out : Sans condensateurs de sortie
  • Interface USB : SA9023 (SAVIAUDIO) : 16/24 Bit et 32KHz, 44.1KHz, 48KHz, 88.2Khz, 96KHZ
  • Digital to analog converter (DAC) : Sabre ES9023
  • Entrées : USB et I2S( format RJ45 )
  • Sorties : Casque jack 3.5 + RCA stéréo (1.7V) + S/PDIF Coaxial
  • Alimentation via l'entrée USB ou I2S
  • Support de l'ASIO
  • Dimensions : 65x70x25 mm
La puce ES9023 est le centre d'intérêt de ce DAC. En effet, elle équipe par ailleurs des éléments hifi plutôt haut de gamme. Sa réputation est fondée sur un très bon rapport qualité/prix et une musicalité excellente. Couplée à une interface USB asynchrone de qualité (Saviaudio SA9023) jusqu'en 24bits/96KHz (Fréquence d’échantillonnage maximale disponible par USB), et vous avez une base plus que sérieuse. Le reste du PCB est peuplé par des composants de marque, là où on aurait pu lésiner pour augmenter la marge, il n'en est rien et on pourrait même se demander comment ce DAC peut être rentable à la fabrication.

3) A l'écoute


Source : PC sous Win7 avec Foobar module WASAPI / module ASIO, fichiers audio .flac
DAC : Audiophonics U-Sabre / chipset intégré carte mère VIA VT1828S / convertisseur USB-Jack 3.5mm Logitech
cable de modulation : Vivanco Interconnect / DIY (Mogami Neglex 2549 + RCA Audiophonics Gold 24k)
Enceintes : Focal DIY

Partons du début de la chaîne : la source
Soyons honnêtes, dans toutes les configurations je n'ai pas senti de différences à l'écoute entre les modules WASAPI et ASIO de Foobar. La seule différence notable est à la mise en oeuvre. WASAPI c'est facile car c'est natif chez chez Microsoft donc rien à faire, alors qu'ASIO faut récupérer les drivers (audiophonics mets un lien sur la page du produit), les installer et vérifier leur bonne utilisation. Et là ça peut se corser, car ils peuvent venir interférer avec par exemple les drivers propriétaires installés par RockSmith...


MAJ du 05/03 : comme me l'ont demandé certains lecteurs, voici quelques informations concernant la compatibilité sous d'autres OS :

Sous Linux Mint 15 (Olivia) / pc portable HP, pas de soucis à la reconnaissance, VLC propose dans les paramètres d'utiliser le DAC via ALSA :


 Sous Ubuntu 13.10 / Asus Eeepc, idem, que ça soit dans les réglages PulseAudio :


 ou même dans les réglages de VLC (plus complet que sous Mint) :


Par contre je n'ai pas poussé l'expérience jusqu'au Bit Perfect / patchage de noyau pour avoir un Real Time Kernel

Concernant le DAC :
N'ayant pas d'autre DAC de qualité sous la main, je n'ai pas pu faire de duel au sommet. Toutefois, j'ai voulu le comparer à d'autres solutions plus courantes afin d'apprécier le gain (ou non) apporté par un DAC externe.

La première écoute est faite sur le chipset audio interne de la carte mère : un Via VT1828S.

La puce et ses condensateurs juste au dessus de l'alimentation et en dessous du PCI-Express sur lequel est branché le GPU

Ce chipset embarque un DAC 16/20/24-bit, 48/96/192/44.1/88.2 KHz. Sur le papier un concurrent sérieux.
En réalité à l'écoute, le son comporte du souffle, des claquements peuvent se faire entendre dans les enceintes lorsque par exemple l'interrupteur de la lumière de la pièce est actionné. Nous retrouvons ici les défauts inhérents d'un chipset intégré : même s'il est de bonne facture, il se retrouve pollué par un environnent très perturbé en champs électromagnétiques.


La seconde écoute se fait avec un simple adaptateur USB/Jack 3.5mm fourni avec un casque Logitech :
Adaptateur Logitech fourni avec un casque/micro
Cet adaptateur est en réalité un miniDAC, donc vu comme une carte son externe par Windows. Les parasites et souffle précédemment entendus disparaissent comme par magie. Le son est plutôt chaud mais en contre partie il manque de détails, surtout aux extrémités du spectre. Le réglage WASAPI dans Foobar ne permet pas de monter à plus de 16bits et l’échantillonnage est plafonné à 44100Hz (qualité CD). Cela est suffisant dans la majorité des cas, mais vous ne pourrez pas profiter de manière optimale des fichiers .flac échantillonnés en 96KHz (qualité Studio).

La troisième écoute met en scène le DAC U-SABRE. On peut régler directement dans Foobar l’échantillonnage sur 24bits. La première remarque est le niveau de sortie du DAC. Il est très légèrement inférieur aux autres solutions, mais ceci n'est pas un problème puisque l'ampli peut aisément compenser compte tenu du volume de la pièce.
Une fois le volume ajusté et les réglages faits, on peut passer à l'écoute de la musique. Le son est de prime abord plutôt froid, mais cela s'arrange après quelques heures d'écoutes (au bout d'une bonne semaine d'utilisation pour ma part, à raison de 2-3h/jour).

Je décide d'écouter un de mes albums favoris et que j'ai eu l'occasion d'écouter sur de nombreuses configurations : l'album de Marcus Miller "The sun don't lie". Idéal pour tester ses aptitudes dynamiques : le tapping de Marcus est à la fois détaillé et puissant, tandis que la trompette du grand Miles est sublimée dans les médiums/aigus sans tomber dans le côté criard.
 
Pour tester ses aptitudes dans le bas du spectre, je passe à l'écoute de l'album Musica Nuda. Les basses émises par la contrebasse de Ferruccio Spinetti sont présentes et propres, je redoutais un peu le côté baveux qu'avait pu avoir le minidac Logitech, il n'en est rien! Concernant la voix de Petra Magoni que dire... même lorsqu'elle monte très très haut dans l'aigu le son reste clair et sans distortion.

L'impression générale que donne ce DAC sur mon système est qu'il reste le plus neutre possible et qu'il s'affranchit de toute limitation de la chaine, la répercutant ainsi sur d'autres maillons.

Annexe 1: Effet du câble de modulation

Je digresse un peu mais puisque nous parlons du reste de la chaine...
Lors de mes tests j'ai utilisé 2 câbles de modulation pour relier le DAC à l'ampli : un Vivanco Interconnect et un cable réalisé par mes soins à base du réputé Mogami Neglex 2549, de connecteurs Audiophonics gold 24K et de soudure Mundorff (4% Argent 2%Or).

le câble Mogami / RCA Audiophonics / Soudure Mundorff
La paire de RCA terminée
La différence entre ces 2 câbles est simplement impressionnante. je ne pensais pas que le câble de modulation pouvait avoir autant d'influence.
A l'écoute, le Mogami est simplement hallucinant sur les mediums/aigus, une plus grande définition procurant un vrai régal d'écoute de pistes contenant du chant. Or sur d'autres styles de musique, j'ai ressenti cette mise en avant des médiums/aigu plutôt à l'inverse, comme une mise en retrait du bas du spectre. Comprenez par là que le son est tellement bon sur le milieu/haut qu'on cherche le reste et on se focalise sur le bas du spectre.
A un tel point que j'ai changé le montage du câble pour voir si cela ne venait pas de là. Je suis passé d'un montage asymétrique (soudure en masse totale côté source, masse simple côté ampli) à un symétrique (en laissant une des 2 âmes de côté).
Pas de changement.

Câble Mogami 2549, blindage en spirale et 2 âmes internes

A la différence, le câble Vivanco est plus "rond", certes moins détaillé mais plus équilibré. Il est donc moins perturbant et même si on a l'impression de perdre en qualité par rapport au Mogami il reste moins fatigant à l'écoute.

Le câble Vivanco Interconnect

Je suis donc reparti en quête d'un cable qui allierait la qualité du Mogami mais en restant plus neutre/équilibré (je suis preneur de vos conseils/retours)

Annexe 2: Alimentation via le 5V USB ou alimentation externe?

A l'écoute pas de gêne occasionnée par d'éventuels parasites liés à l'alimentation par l'USB. Toutefois, sans diffusion de musique, si l'on pousse le volume de l'ampli à 90-100% on peut entendre un léger bruit de fond. En débranchant le câble USB (pourtant blindé) ce bruit cesse prouvant ainsi l'origine du parasite. Je n'ai pas encore pu tester une alimentation externe pour confirmer ou  infirmer cet effet.

MAJ du 05/03 : Lors de mes tests sur les eeepc/portable HP (donc sur batterie) je n'ai pas rencontré ce phénomène de  parasite, argument qui va dans le sens d'une bonne alimentation externe.

Annexe 3 : Le service Audiophonics

Lorsque j'ai reçu mon DAC, il avait rencontré comme un léger souci à l'assemblage, la façade en plastique avait un coin cassé probablement au serrage. Après signalement par mail à Audiophonics, une nouvelle façade ma été rapidement expédiée. Rien à dire, service impeccable!

ouch

4) Conclusion


Ce DAC est un vraie merveille, surtout compte tenu de son prix modique équivalent à une carte son interne d'entrée de gamme!
Pour 49€ le gain est bien réel et comme constaté lors de l'écoute, il déportera les limitations de la chaine sonore sur d'autres éléments.
Son utilisation est très simple et à la portée de tous puisqu'il suffit de le brancher pour qu'il soit détecté par Windows comme par Linux en tant que carte son externe (WASAPI ou ALSA/PulseAudio).
De quoi upgrader significativement votre installation pour un faible coût et de faire par la même occasion un premier pas dans l'univers de l'audiophilie ;)


Pour
Contre
  • Son détaillé et propre sur tout le spectre
  • Qualité des composants (ESS9023/SA9023)
  • connectique complète (mais câbles non fournis)
  • Ne chauffe pas
  • Prix
  • Disposition des Entrées/Sorties


27 commentaires :

  1. Bonjour,

    juste une remarque en passant, je me suis aussi fait avoir par le texte trompeur chez Audiophonics : la réception USB du DAC u-sabre n'est pas asynchrone.

    Bien que chipset de réception SA9023 de SAVIAUDIO le permette, celui-ci fonctionne en adaptatif. Si on regard le schéma de principe en bas de page chez audiophonics, on voit bien la réception USB en "slave mode" et une PLL qui gère la synchro derrière.

    Robob.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    J'ai acheté ce petit dac qui a de bonnes qualités audiophiles, sauf que :
    - J'ai du acheté un hub USB avec alimentation externe car les ports usb ne fourniraient pas assez de courant.
    - après chaque veille (sous windows 7) j'ai des craquements constants qui disparaissent après un reboot...
    Dommage

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir à vous,
    Savez-vous si ce petit DAC USB est compatible avec un Synology qui tourne en dsm 5 ?
    Merci de vos lumières.

    RépondreSupprimer
  4. ce dac fonctionne sur synology ! pas de problème en natif. je l'utilise tous les jours

    RépondreSupprimer
  5. Ce DAC possède une prise casque. Mais Que vaut-elle ?

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai trouvé aucun avis sur la prise casque intégrée à ce DAC.
    Pourriez_vous nous donner votre avis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'utilise pas beaucoup de casque, je n'ai donc pas de matériel suffisamment poussé pour pouvoir émettre un avis précis.

      Toutefois, testé avec un Marshall Major l'écoute est correcte bien que ce casque n'est pas réputé pour être le plus neutre...

      Supprimer
  7. Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
  8. Comment as-tu réussi à ajouter une alimentation externe au DAC pour ne plus avoir de bruit ?

    Merci

    RépondreSupprimer
  9. Pour l'ajout d'une alimentation externe, il faut utiliser ce genre de câble : http://www.audiophonics.fr/cable-adaptateur-usbb-pour-alimentation-externe-jack-5521mm-p-8332.html

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,

    est-il possible, à investissement raisonnable, d'améliorer, notamment en écoute hifi, l'installation de salon home cinema suivante, datant de 2001 :

    * ampli-tuner : onkyo_tx-ds494

    http://audio-database.com/ONKYO/amp/tx-ds494-e.html

    * enceintes : JAMO : (4 x E650) + 1 central E6CEN + 1 caisson basses E6SUB

    http://www.audioreview.com/cat/speakers/floorstanding-speakers/jamo/e650/prd_328099_1594crx.aspx

    http://www.audioreview.com/cat/speakers/center-channels/jamo/e-6cen-5/prd_340356_2743crx.aspx

    http://www.audioreview.com/cat/speakers/subwoofers/jamo/e6sub/prd_333091_2741crx.aspx

    * lecteur blue-ray salon : sony bdp-s4200 avec connexion ethernet/dlna :

    http://www.trustedreviews.com/sony-bdp-s5200-review

    * tv samsung le46a956-d1m-xxc avec connexion ethernet/dlna

    http://www.samsung.com/fr/support/model/LE46A956D1MXXC

    * un réseau domestique ethernet avec un nas synology, contenant jpg, mp4 et flac.

    mon idée est naturellement de pouvoir exploiter ces fichiers via le réseau,
    mais :
    * l'interface ethernet du tv ne marche pas (par ailleurs la lecture de mp3 via cle usb est aléatoire et incomplète)
    * les 32 kg du tv ne se déplacent pas tout seuls :)
    * pas de réparation à moins de 150 euros :(
    * le sony se connecte mais refuse de lire les fichiers
    * les hotline samsung et sony sont pitoyables
    * un vendeur 'connex...' confesse prévenir ses clients potentiels de tv que la lecture annoncée des fichiers image/videos/musicaux n'est pas garantie...

    d'où l'idée de passer par un pc à relier au reste :)
    par exemple un samsung nc10 sous linux debian wheezy 780

    https://en.wikipedia.org/wiki/Samsung_NC10

    pas assez puissant pour des videos, mais suffisant pour lire les jpg en le connectant via vga à la tv et les flac en le connectant à l'ampli.

    d'où le passage par ici et l'interrogation sur l'utilité d'un dac notamment, et plus globalement sur les moyens éventuels d'améliorer l'installation.

    merci par avance de m'avoir lu et des pistes que ce cas pourra susciter !
    cordialement
    hifiux
    ps: si vous pensez que ça peut être le cas, sur quel(s) autre(s) site/forum(s) un tel post aurait un écho favorable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je valide l'idée d'ajouter un "pc" sur ta TV afin de pouvoir lire de manière plus flexible tout le contenu de ton NAS.

      Toutefois je ne partirai pas sur un PC, mais sur un Raspberry Pi. Le modèle B était déjà suffisant pour lire du contenu Full HD avec XBMC/Kodi, le modèle 2 et ses performances boostées fera carrément le job, et ce pour une 40aine d'euros.

      Ensuite en fonction de l'utilisation souhaitée je ferai évoluer soit ton ampli HC pour en avoir un compatible HDMI, avec les derniers processeurs DTS-HDMA etc, soit si ton intérêt est plutôt sur la hifi d'acheter un dac comme celui de l'article et un petit ampli classe D comme le SMSL SA-50 ou SA-98 testé sur mon blog.

      Supprimer
  11. ok, merci beaucoup Micougnou
    as-tu des liens de tutos qui seraient, au plus près :), adaptés à la mise en oeuvre ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cherche sur le net "tuto raspberry kodi", tu devrais être servi. Un qui date un peu mais qui est complet : http://www.lesnumeriques.com/disque-dur-multimedia/pas-a-pas-installer-xbmc-sur-raspberry-pi-a1683.html
      ps: kodi c'est le nouveau nom de xbmc

      Supprimer
  12. Bonjour Micougnou,
    et merci pour les liens.

    je dois reconnaître que je m'y perds un peu (beaucoup) et ne suis pas certain d'avoir saisi toutes les subtilités du projet pour que tout ça marche à coup sûr :)

    Avec la solution à mettre en place, je souhaite pouvoir lire les musiques en stéréo (de qualité) et les videos en 5.1, via le lecteur blue-ray ou les futures videos qualité dvd et blue-ray 'rippées', voire 'streamées', sans avoir à brancher/débrancher des câbles :)

    * est-il, selon toi, possible de concilier avec l'approche rpi2 les deux objectifs : hifi et home cinema ?

    * dans l'affirmative, pour mettre en place, en exploitant un rpi2, la partie 'hifi' et la partie 'home cinema' en même temps, quelle(s) solution(s) te semble la plus performante pour compléter le matériel existant et aurait ta préférence :

    1/ toutes les cartes regroupées sur le rpi, ce qui supprime les connexions usb et met tout dans un même boîtier, ce qui semble séduisant et là je vois :

    1.1/ hifiberry
    1.1.1/ https://www.hifiberry.com/dacplus/

    avec quelle option :
    * jack 3,5 ?
    * rca (il est possible de souder en plus un jack sur la carte) ?

    1.1.2/ https://www.hifiberry.com/ampplus/

    qui annonce : "no need for external DACs" :

    1.1.3/ une carte supplémentaire avec sortie optique / s-pdif est-elle nécessaire ?

    https://www.hifiberry.com/digiplus/

    1.2/ audiophonics

    1.2.1/ http://www.audiophonics.fr/fr/kits-modules-diy-dac/audiophonics-i-sabre-dac-es9023-raspberry-pi-a-b-i2s-p-9341.html

    1.2.2/ http://www.audiophonics.fr/fr/kits-modules-diy-dac/dac-pcm5102-i2s-p5-32bit384khz-raspberry-pi-p-9637.html

    1.2.3/ ampli : apparemment pas d'ampli "dédié" raspberry.

    1.3/ iqaudio
    1.3.1/ http://iqaudio.com/?page_id=454 : pi-dac-plus

    1.3.2/ http://iqaudio.com/?page_id=34 : pi-amp-plus

    . NOTE: You must have a Pi-DAC+ to use the Pi-AMP+.

    1.4/ http://hifimediy.com/DACs/diy-dacs : apparemment rien pour le pi2

    1.5/ ce sont les offres que j'ai trouvées mais il y en a peut-être d'autres :)

    1.6/ y a-t-il quelque chose à ajouter ?

    2/ les appareils séparés avec le dac et l'ampli tels que tu les as présentés et testés sur ce blog.
    faut-il ajouter quelque chose pour répondre à l'objectif rappelé au début ?

    à côté des appareils que tu as testés, j'ai vu :

    2.1/ http://hifimediy.com/U2-DAC

    2.2/ http://hifimediy.com/amplifiers/ready-made-amplifiers/UD20-digital-amplifer
    (ud80 : discontinued)

    2.3/ http://hifimediy.com/usb-isolator (conseillé par hifimediy) (?)

    2.4/ sont-ce des alternatives intéressantes ?


    merci d'avance.
    Cordialement.
    hifiux.

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour Micougnou,
    qu'en penses-tu :

    * tout en appareils externes ou 'intégrés' ?

    * quels branchements pour avoir une stéréo de qualité en gardant le home cinema sans avoir à brancher / débrancher ?

    merci d'avance.
    Cordialement.
    hifiux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour coupler une installation stéréo de qualité sur ton homecinéma je vois 2 options : soit utiliser les pré-out de ton ampli et coupler un petit ampli T-amp, soit séparer les sorties "à la source" : exemple la sortie HDMI du raspberry pi sur un ampli 5.1 pour les session film avec Kodi et un dac usb branché sur le Pi + T-amp pour les sessions stéréo....

      Supprimer
  14. Bonsoir Micougnou,
    "pré-out de ton ampli" : ce qui signifie ? :)

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Micougnou,

    mon ampli se présente comme ça :
    http://pix.toile-libre.org/upload/original/1427984578.png

    actuellement les connexions utilisées sont les suivantes :

    blu-ray :
    hdmi (unique) > tv
    digital-coaxial (unique) > onkyo coaxial (unique)

    tv :
    digital optical (unique) > onkyo optical (unique)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Change d'ampli... si t'as que 2 entrées numériques et qu'elles sont déjà utilisées, t'es coincé niveau évolution...
      Pour un modèle homecinéma qui tienne aussi la route en écoute musicale stéréo dans un tarif assez contenu, tu peux regarder du côté de chez Marantz.

      Supprimer
  16. Bonjour Micougnou,

    et merci pour la suggestion.
    ici
    http://www.son-video.com/Rayons/HomeCinema/AmpliAV/CatAmpliAV.html#1
    le premier prix est le Marantz NR-1605 : 599 €.
    j'avais imaginé un budget de 200-300 € pour atteindre l'objectif initial :)

    il me semble avoir lu qu'un fichier 5.1 (un blu-ray 'dématérialisé') passant à travers le rpi sort, au mieux, en 2.1, dans l'état actuel des choses : confirmes-tu ?

    auquel cas le plus sage serait bien, comme tu l'as suggéré, "séparer les sorties "à la source" : exemple la sortie HDMI du raspberry pi sur un ampli 5.1 pour les session film avec Kodi et un dac usb branché sur le Pi + T-amp pour les sessions stéréo" :

    * garder l'installation home cinema telle qu'elle est et ne lire du 5.1 que via le lecteur blu-ray
    * connecter le rpi en hdmi au tv pour lire les images et les mp4 sortis de mon appareil photo (et qui ne sont donc pas en 5.1)
    * ajouter un dac, tel que celui de ce test, à relier à un ampli supplémentaire type smsl, connecté à deux enceintes supplémentaires type bibliothèque, et y faire passer la musique (flac) : mais quelles enceintes ? :)
    * est-ce qu'ajouter une carte hifiberry digi+ pour connecter, en coaxial, à l'ampli puisqu'il reste en fait une entrée libre présenterait un intérêt ?

    RépondreSupprimer
  17. "il me semble avoir lu qu'un fichier 5.1 (un blu-ray 'dématérialisé') passant à travers le rpi sort, au mieux, en 2.1, dans l'état actuel des choses : confirmes-tu ?" -> FAUX.
    Le Raspberry pi sait sortir un signal 5.1 ( et même plus) que ça soit en PCM ou en HDMI passthrough (décodage DTS/Dolby Digital par l'ampli).
    source : http://kodi.wiki/view/Raspberry_Pi_FAQ#How_about_multichannel_audio_support.3F
    Seul prérequis : utiliser la sortie HDMI.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Micougnou,

    merci de ré-ouvrir la voie :)
    j'étais sur le point de commander la
    http://www.audiophonics.fr/fr/interfaces/audiophonics-digipi-p-9638.html

    c'est ici qu'il m'a semblé comprendre qu'il y avait un pb
    http://anderson69s.com/2014/08/08/raspberry-pi-wolfson-vs-hifiberry-digi/

    mais c'est effectivement avec la sortie coaxiale.

    par ailleurs j'ai écrit une bêtise car j'ai en tout 3 entrées numériques sur l'ampli hc :
    blu-ray : digital-coaxial (unique) > 'onkyo coaxial'
    tv : digital optical (unique) > 'onkyol optical' (unique)
    reste une entrée 'onkyo coaxial'

    donc le 5.1 marche mais à condition de sortir par le hdmi.

    ce qui fait que l'option carte supplémentaire digi+ ou digipi+ présente moins, voire aucun d'intérêt, me trompe-je ?

    si je relie l'unique sortie hdmi du rpi2 à la tv, est-ce que je peux espérer récupérer la 'stéréo' pour les flac avec la sortie optique du tv, qui va à l'ampli home cinema ?

    hifiux
    ps: merci de ton soutien : je n'avais pas imaginé que ce serait aussi 'prise de tête' avec mes petits moyens intellectuels en ce domaine :)

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Micougnou,
    qu'en penses-tu ?
    merci !
    hifiux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je pense que c'est faisable.

      Tu peux sinon utiliser la sortie HDMI avec Kodi pour les films, et configurer dans ton logiciel de lecture audio d'utiliser la sortie coax pour relier à ton ampli

      Supprimer
  20. Bonjour Micougnou !
    je confirme : ça marche :)

    * rpi2 + alimentation chargeur samsung de note3 (5,2-5,3V) + raspbian + vlc + hdmi vers tv

    * liaison optique tv vers ampli av

    = bonne lecture des flac stockés sur le nas et distribués par ethernet interne :)

    reste à valider la lecture fluide des :

    * mp4 par vlc

    * jpg par la visionneuse debian xfce : ristretto

    * installation de télécommande de par smartphone android :

    ** pour vlc, il y a des propositions (par exemple vlc mobile remote)
    ** pour ristretto, je ne sais pas si ça existe

    encore merci !
    hifiux

    ps: la question de l'alimentation est vraiment 'cruciale' pour le rpi car un sous-voltage déstabilise tout de suite le système.

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Micougnou !
    Une problématique qui n'a jamais été abordée jusqu'ici :
    Peux t on utiliser ce DAC sur un IPAD via un cable câble USB-Lightning relié au DAC lui même relié à une entrée RCA d'un ampli ONKYO ? Ceci pour lire des fichiers musicaux à partir d'un IPAD sur une ampli (en privilégiant l'alimentation externe du DC pour éviter les problèmes d’ampérage) ? MERCI

    RépondreSupprimer