Blog Widget by LinkWithin

28 mai 2020

[Guide] Planifier une installation Audio/Vidéo


voici un guide pour ne rien manquer dans votre conception !

Vous venez d'acheter un bien ou vous vous lancez dans une rénovation et vous souhaitez faire une installation audio/vidéo,mais vous ne savez pas par où commencer? Vous avez peur d'oublier quelque chose? Ce guide est là pour vous éclairer.

Je tiens à préciser que je ne suis pas un professionnel de l'installation de home cinéma, mais au fil de mes diverses installations j'ai pu capitaliser sur certaines astuces ou erreurs, et fort de longues recherches sur la toile j'ai décidé de les partager avec vous.

Quelle installation pour quel usage?


Car c'est bien la première question que vous devez vous poser : quel usage vais-je en faire, et quelle est l'installation adéquate en fonction de l'espace disponible.

En effet, inutile de prévoir une installation home cinéma grand spectacle dans un salon de 20m² collé d'un côté à la chambre des enfants et de l'autre à la chambre des voisins :)


De même que dans une pièce dédiée avec un grand volume partir sur une installation à base de barre de son va montrer rapidement ses limites.

Chaque installation mérite d'être étudiée de manière précise, mais à mon sens voici quelques cas classiques : 

Salon : 

Classiquement une installation mixte HC/multimédia, vous pouvez partir sur un kit 5.1 compact comme un Focal Sib Evo dont la renommée n'est plus à faire, ou un kit avec colonnes (beaucoup plus de choix là, ça va dépendre de vos goûts/budget...) si vous avez une moitié tolérante, ou barre de son si votre salon est de taille raisonnable (<20-25m²).

exemple d'installation en Focal Sib Evo


exemple d'installation en Tangent Spectrum

Chambre/Bureau : 

Tout dépend du volume de la pièce, mais dans la majorité des cas une barre devrait suffire, avec ou sans caisson à vous de voir. Les fonctionnalités de spatialisation sonore apportent un plus même si elles ne rivalisent pas avec de vrais satellites, pour cette raison certaines marques proposent des kits (plutôt haut de gamme) avec barre de son, caisson et enceintes satellites, à l'instar de la Samsung HW-Q90R ou de la JBL Bar 5.1 qui innove avec ses 2 satellites détachables qui fonctionnent sur batterie.

https://amzn.to/3fqjBoT
JBL Bar 5.1 et ses satellites détachables

Salle dédiée : 

là vous pouvez y aller franchement, mais attention, pas n'importe comment non plus... voir chapitres suivants.

Partie électrique, quelques rappels


Ici pas de théorème de Thévenin ou autre loi de Kirchhoff mais quelques rappels simples sur les normes électriques. La norme NFC-15100 dans sa dernière mise à jour prévoit : 


Bon j'ai menti, un peu de maths quand même mais très léger, si on fait : 

P = U x I on a en puissance disponible 3680W pour un disjoncteur de 16A à répartir entre 8 prises, ou 4600W pour un disjoncteur de 20A à répartir entre 12 prises.

En voyant ces chiffres, on peut se dire qu'on est large, mais pour information voici la consommation max électrique de quelques appareils de référence :
  • amplificateur 5 canaux "basique" (ex. Yamaha RX-V485) : ~600W
  • caisson de basse "basique" (ex. Focal Cub Evo): ~200W
  • amplificateur de puissance (ex. Anthem MCA 525) : ~1200W
  • caisson de basse grand spectacle (ex. Rel Acoustique #25): ~1500W 
  • Barre de son (ex. Bose Solo 5): ~30W
  • Console de jeu (ex. Playstation 4):  ~150W
  • Videoprojecteur (ex. BenQ W5700): ~400W
  • Tv 60" LED : ~60W
J'attire donc votre attention sur 2 points : 

  1. En fonction de l'installation que vous envisagez, pensez à dimensionner le circuit électrique en conséquence. Même si les puissances annoncées sont des P.Max et que bien-sûr votre caisson ne va pas tirer 200W en continu sur la durée d'un film, et que dans la grande majorité des installations un seul circuit de 16A suffira, il n'empêche que si ça dépasse ça disjoncte c'est aussi simple.
  2. Une barre de son affichant 360W (comme la Samsung HW-R650) et que vous voyez qu'elle ne consomme à la prise que 28W (+ 28W son caisson)... il n'y a pas de miracles en électronique, du moins ils sont beaucoup beaucoup plus rares que dans le marketing :)
Concernant la disposition des prises, elles seront installées généralement : 
  • derrière le meuble TV, en nombre suffisant (plaque de 4)
  • derrière la TV (si vous prévoyez de la fixer au mur, +1 si vous souhaitez mettre un bandeau LED derrière votre TV)
  • au plafond (si vous prévoyez d'installer un vidéoprojecteur!)
  • à l'emplacement du subwoofer (si vous comptez en mettre un)


Exemple d'installation à base de Legrand BatiBox (c'est génial ce truc) que vous pouvez voir en détail dans cet article


Dans une salle home cinéma dédiée, vous préfèrerez probablement racker vos éléments et les prises seront ainsi au fond de la salle ou sur un des côtés.

Partie Vidéo

 Concernant la partie vidéo, c'est comme pour le choix de l'installation audio, plusieurs cas de figure:
  • Téléviseur sur meuble TV
  • Téléviseur accroché au mur
  • Toile + Vidéoprojecteur fixé au plafond
  • Toile + Vidéoprojecteur à focale courte (posé sur le meuble TV)
En fonction de votre choix, il va falloir prévoir la prise électrique à proximité (oui je sais je me répète, mais après c'est trop tard) mais aussi et surtout, la liaison vidéo.

La norme actuelle est le HDMI, et ce câble a la particularité d'avoir une fiche assez grosse et non démontable. Donc si vous devez prévoir une gaine pour le passer (Vidéoprojecteur au plafond, ou TV fixée au mur) prévoyez un diamètre assez large, du 32mm minimum.

Une gaine en 32mm pour le câble HDMI (blanc) et une gaine en 16mm pour l'alimentation électrique du vidéoprojecteur (rouge)
 
Il existe des transmetteurs sans fil pour le signal vidéo, mais dans tout ce qui est accessible financièrement pour le commun des mortel, vu de moi rien ne tient la route en terme de qualité/stabilité : à proscrire dans le cadre d'une nouvelle installation.


Partie Audio


Comme pour les prises électriques, pensez à prévoir vos prises enceintes et/ou passages des câbles.
Si vous avez prévu de partir sur des colonnes, les prises devront être positionnées en bas alors que dans le cas d'enceintes satellites, vous pourrez les positionner à mi-hauteur.

Plusieurs modèles sont disponibles, tels que des fiches automatiques  :

ou des fiches à visser/fiches bananes :

Prise murale Dynavox


Prévoyez également les gaines pour tous les câbles HP, et pour le raccordement à l'ampli vous pouvez passer par une platine multimédia de ce type :

Platine de connexion 7.1

Au niveau des câbles HP, je vous conseille du 2*2.5mm² minimum pour les surround si vous avez un peu de longueur (>10m), si vous avez des colonnes sur votre scène frontale prenez du 2*4mm² pour ces dernières. Pas de marque en particulier, assurez vous de prendre du câble en cuivre OFC 99,99% (Oxygen Free Copper) afin d'éviter l'oxydation et donc la dégradation des performances dans le temps.

Personnellement j'aime beaucoup le Norstone W250 qui offre un très bon rapport qualité/prix :




Bonus : traitement acoustique de la pièce

Si vous avez opté pour une salle dédiée et que vous avez décidé de claquer votre prime annuelle dans du matos très haute performance, vous pourriez très vite faire face à des déconvenues vis à vis des résultats obtenus, pour peu que vous n'ayez pas soigné la mise en œuvre.

Quand on arrive dans ces niveaux d'exigence, un incontournable est le traitement de la pièce.

On pourrait s'étaler des heures sur le sujet et je n'ai pas la prétention d'être assez compétent pour vous faire un cours magistral ici, mais voici quelques pistes de réflexion/recherches dans la littérature idoine:

Positionnez correctement vos enceintes :

Les normes THX et Dolby spécifient une géométrie à respecter pour le positionnement des enceintes, ceci afin d'optimiser leur "directivité" et donc le discernement des objets :

Exemple de recommandation Dolby


Exemples d'erreurs classiques : coller les frontales de part et d'autre de la TV (= scène sonore frontale trop étroite) et de mettre le caisson dans un coin parce que c'est disgracieux (= amplification des basses, effet de bourdonnement).

Chassez les surfaces de réverbérations sonores !

Vous avez une grande baie vitrée? -> mettez des rideaux

Vous avez un beau carrelage? -> mettez un tapis

Vous avez un beau plafond bien plat? (heu comme tout le monde non?)  -> mettez des panneaux acoustiques au plafond :


Domptez les basses !

C'est bien connu, les basses aiment les coins (voir plus haut : ne pas mettre son caisson dans un coin)
Les angles sont des zones où l’énergie des ondes s'accumule et donc mécaniquement augmente la puissance des basses, et pas dans le bon sens du terme : le résultat est un son peu défini, avec des basses qui trainent et un déséquilibre sonore hétérogène en fonction du placement dans la pièce.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez faire usage de "Bass-trap" que vous pouvez acheter ou construire vous même avec des matériaux isolants :


0 commentaires :

Publier un commentaire