Blog Widget by LinkWithin

1 janv. 2019

[Guide] Débuter l'impression 3D

Ça faisait un petit moment que ça me trottait dans la tête, et noël a été l'occasion pour moi de franchir le pas, me voici équipé d'une imprimante 3D!

Mon choix s'est porté sur la "Creality 3D - Ender 3", très plébiscité grâce à sa qualité d'impression et son coût modéré.


En effet on la trouve aux alentours de 200€, et assez régulièrement en promotion à 150€ sur les sites chinois (bien sélectionner l'expédition depuis un dépôt EU sinon les frais de douanes risquent de piquer)

https://amzn.to/2BBEIBH


Une fois le colis reçu, il va falloir faire un peu de montage puisqu'elle est livrée en kit, mais pas d’affolement, une bonne partie est déjà pré assemblée en usine.





1) Déballage montage


 A l'ouverture du colis, on trouve ça :


La première étape consiste donc à sortir toutes les pièces et de regarder le manuel de montage : 


Pas de grosse difficulté au montage,  c'est assez bien détaillé et tout s'ajuste parfaitement, si vous savez monter des Lego Technics, ça ne vous posera pas de problème :)


Et voilà le résultat final :

NB : Attention à la partie inférieure déjà assemblée en usine. Sur la mienne, mais je ne suis pas le seul de ce que j'ai pu voir sur le net, n'était pas bien horizontale. En la posant sur une table on pouvait constater qu'elle était bancale, le problème a été réglé très simplement en desserrant les vis de part et d'autre de l'imprimante, en appuyant sur les 4 coins pour bien la mettre à plat puis en les revissant.

2) La mise en route


Alors là, si vous êtes nouveaux dans le monte de l'impression 3D, il ne va pas falloir compter sur la notice pour vous expliquer par où commencer... car elle s'arrête au montage!

Le principe de base : 

cette imprimante 3D est dans la catégorie des imprimantes par dépôt de matière fondue (ou chez nos amis anglo-saxons FDM pour Fused Deposition Modeling, mais aussi FFF pour Fused Filament Fabrication) donc le principe est simple, elle va déposer du plastique fondu couches après couches.


De ce fait, il va falloir calibrer le plateau d'impression (bed) qui doit être parfaitement horizontal, et a une distance de 0,1mm de la buse (selon les recommandations), on nomme cette étape le "bed leveling"

2.1) Bed Leveling


Pour ce faire, il existe une méthode simple dite de la feuille A4, ou en la plaçant entre la buse et le plateau, on ajuste les molettes sous le plateau pour le faire monter/descendre jusqu'à ce que la feuille soit légèrement pincée par la buse.


On répète l'opération aux 4 coins du plateau et au centre, et c'est tout bon.

NB :Pour déplacer manuellement le plateau ou la buse sur les différents axes, il faut aller dans le menu : Prepare > Disable Motors afin de ne pas envoyer de courant à la carte mère et d'endommager l'imprimante.

2.2) Le Slicer


Maintenant que l'imprimante est calibrée, on va passer à l'impression d'un test (bench), vous pouvez prendre un objet 3D déjà tout fait sur Thingiverse ou MyMiniFactory par exemple, disponible au format .STL.

vous allez devoir installer un Slicer qui est un logiciel qui va convertir un objet 3D en un objet imprimable, à savoir avec tous les paramètres liés à l'imprimante, votre fil, vos préférences de remplissage, etc...

Le plus connu et gratuit est CURA

Lorsque vous l'ouvrez pour la première fois il vous propose de choisir votre imprimante, et par magie la Ender 3 est déjà connue! Ensuite vous allez devoir ajuster votre profil d'impression, je vous recommande l'utilisation du profil disponible sur Ender3.fr (très bon site au passage, pleins d'infos utiles)

On est presque prêts, vous avec importé votre fichier STL dans CURA, vous avez sélectionné votre profil d'impression, vous pouvez modifier quelques options en fonction de votre fil, tels que la température de la buse, la température du bed, la vitesse d'impression, la génération de supports (utile en cas de dévers, notamment au delà de 45°), etc.

Pour mon bench, j'ai décidé d'imprimer un truc utile, à savoir un cache pour le ventilateur de la carte mère, histoire que les résidus de plastiques imprimés ne tombent pas dedans :

Vous cliquez en bas sur PREPARE ,elle va procéder à la génération d'un fichier GCODE, puis vous pouvez l'enregistrer sur la carte SD fournie avec l'imprimante.





3) L'impression

L'imprimante est livrée avec une petite bobine de fil qui suffira à imprimer une petite pièce. Pensez à acheter rapidement des bobines supplémentaire, le côté addictif arrive très vite et être en rupture de fil c'est pas très bon. Personnellement je commande sur Amazon les filaments de la marque Sunlu, très bon rapport qualité prix :


C'est parti, vous insérez la carte SD dans l'imprimante, vous l'allumez, vous naviguez sur Print from SD-card >votrefichier.gcode et c'est tout.

L'imprimante va préchauffer le bed (si vous avez mis autre chose que 0°C) puis la buse, et va démarrer son impression.


Ne vous inquiétez pas, elle commence généralement par faire un allé/retour sur le côté gauche du bed, pour nettoyer sa buse, puir après elle démarre l'impression au centre (en général).

Et voilà le résultat de notre première impression 3D!

4) Astuces


Alors c'est un peu maigre, mais je débute alors merci pour votre indulgence : 

  • Imprimez une temp tower : 
Ça c'est super utile quand vous débutez, ou que vous essayez un nouveau filament. En effet, sur mon Sunlu WOOD+ la boite indique une température d'impression entre 190 et 220°C, c'est large comme plage. L'impression d'une temp tower m'a permis de voir que les meilleurs résultats sont aux alentours de 180-185°C



lien Thingiverse : https://www.thingiverse.com/thing:2493504

  • Infill, Skirt, Brim Gcode, Quézako?

Comme tout domaine, le jargon est douloureux pour les non initiés, alors merci Makershop pour le lexique : https://www.makershop.fr/content/14-lexique-impression-3d

  • Achetez l'imprimante avec le package plaque en verre + buses (option disponible pour moins de 10€)

Suivant votre filament (l'ABS notamment) le bed doit être chauffé et en utiliser un en verre donne de meilleurs résultats. Quant aux buses, l'imprimante est livrée avec une 0.4mm mais typiquement le filament WOOD+ qui contient des particules de bois recommande une buse en 0.5mm. De plus les buses s'usent, en avoir d'avance ne fait pas de mal :)

Mon filament n'accroche pas à mon bed :

2 options, soit votre bed leveling est mauvais (trop haut) soit c'est votre bed qui accroche pas assez et dans ce cas pour l'aider il faut soit pulvériser de la laque à cheveux (oui oui, la Vivelle DOP orange par exemple) ou soit le badigeonner de colle en stick UHU


https://amzn.to/2AsplMi               https://amzn.to/2TtZudV


  • Les améliorations

L'imprimante est vraiment pas mal, mais on peut encore l'améliorer, en imprimant des pièces! Petit aparté mais il suffit de lui rajouter une IA et c'est la fin du monde vivant, enfin de dis ça...



Donc en premier lieu, j'ai imprimé un cache pour la ventilation de la carte mère, histoire que les résidus de plastiques imprimés ne tombent pas dedans :


ensuite un guide pour le filament, qui a tendance à se coller à la vis sans fin de l'axe Z


j'ai aussi imprimé un guide d'air pour le refroidissement cylindrique autour de la buse (et non plus latéral), mais je n'ai pas été convaincu par le gain donc je l'ai enlevé.

J'ai imprimé un range outils, très pratique, ... mais j'ai aussi imprimé des baby groot pour tester le rendu de mon filament Sunlu Wood+ :



Impressions à venir : un cache arrière pour le boitier de commande, des attaches pour les câbles qui trainent un peu partout, etc...

0 commentaires :

Publier un commentaire